Les Comédies

Colonel Betty

Posté le 20-06-2013 :

 
Colonel Betty

Quelques extraits.

Nombre de rôles masculins :  6
Nombre de rôles féminins :  5
Durée : 1h 50'
Editeur : Art et Comédie


Décor :
L'intérieur du café d'un petit village de Normandie pendant la deuxième guerre mondiale. Au fond : d'un côté, un petit bar et derrière lui, la porte de la cave ; de l'autre, un passage découvrant un escalier dont on ne voit que les deux ou trois premières marches ; au centre une petite fenêtre munis de rideaux donnant sur la place de l'église. Côté cour : au premier plan la porte de la  première réserve, au second, la porte d'entrée du café. Côté jardin : au premier plan la porte de la  deuxième réserve, au second, la porte de la cuisine donnant aussi accès à la cour. Deux ou trois petites tables et quelques chaises. Quelques affiches d’époque si possible.

 

 

 

 

 Résumé :
 En 1939, la vie n'est déjà pas simple pour Raoul, humble cafetier de Normandie, car il doit faire face à des difficultés financières soigneusement orchestrées par son ennemi d'enfance, le terrible Ernest Ratin, tout en résistant à la nymphomanie exacerbée de Clémence, épouse de ce dernier. Il doit aussi composer avec les caractères complètement opposés de ses deux filles, Odile et  Jeanine, les joutes verbales qui opposent le curé, l'institutrice et la postière du village et le bégaiement insupportable de Firmin, amoureux transis et maladroit d'Odile. Mais alors, à partir de juin 40, les choses s'aggravent sur un rythme exponentiel, jugez plutôt : Ratin devient le chef de la Gestapo locale alors que l'institutrice prend le maquis, Clémence se déchaîne et Firmin est fou de jalousie car les filles cachent un parachutiste britannique en mission auprès d'un mystérieux colonel Betty que personne ne connaît. On éclate de rire de la première à la dernière réplique de cette comédie endiablée dans laquelle les personnages s'entrechoquent joyeusement et qui mêle histoires d'amour, coups de théâtre, gags, jeux de mots et bien sûr suspens car, en fait, qui est donc ce Colonel Betty?











Ce texte est protégé par les droits d’auteur. En conséquence, avant son exploitation, vous devez obtenir l’autorisation auprès de la SACD qui gère les droits d’auteur. Vous devez savoir que la SACD peut faire interdire la représentation le soir même de la première, si l’autorisation de jouer n’a pas été obtenue. Le réseau national de ses représentants (et leurs homologues à l’étranger) veille au respect des droits des auteurs et vérifie que les autorisations ont été obtenues, même a posteriori. Lors de sa représentation la structure de représentation (théâtre, MJC, festival…) doit s’acquitter des droits d’auteur. Le non respect de ces règles entraine des sanctions (financières entre autres) pour la troupe et pour la structure de représentation.

Attention, Ceci n’est pas une recommandation, mais une obligation, y compris pour les troupes amateurs.

Vous pouvez obtenir aisément tous les imprimés nécessaires à vos déclarations auprès de votre délégation régionale de la SACD ou directement sur son site en cliquant soit sur le lien ci-dessus soit sur l’onglet du bandeau général.