Les Comédies

Au Bal masqu Ol Ol

Posté le 17-01-2017 :

Au bal masqué Olé ! Olé !

Quelques extraits
 
 
 
Nombre de rôles féminins : 5

Nombre de rôles masculins : 4

Durée : 1h50

Décor : Un seul décor représentant la pièce centrale d’un appartement parisien.
 
Côté cour : au premier plan, la porte de la salle d’eau ; au second plan, celle du cellier.
Côté jardin : au premier plan, la porte de la chambre ; au second plan, celle de la cuisine ; entre les deux, un petit meuble bar.
Au fond : côté cour, la porte d’entrée ; côté jardin, la porte de l’escalier dont on ne voit que quelques marches.
Au centre : un canapé et une table basse.
 
 
 
 
 


Résumé  :
 
Estelle, fraîchement diplômée, vient d’entrer au cabinet de la médiatique et sulfureuse ministre du redressement progressif, Bérénice de Saint Kérouan, BSK pour ses nombreux intimes. Elle a obtenu le poste et l’appartement de fonction qui va avec, à la condition expresse de vivre seule. L’arrivée impromptue de BSK pour un rendez-vous galant va donc l’obliger à cacher l’existence de Quentin, son espiègle petit ami. Déjà affolée par cette inconfortable situation, elle va voir l’appartement se remplir dangereusement. En effet, Charlotte, la secrétaire psychorigide de BSK et Hubert, son garde du corps dépressif, lui annoncent l’arrivée imminente de Pedro Gonzales, acteur porno et cadeau d’anniversaire de la ministre. La tension monte encore d’un cran lorsqu’arrive Séraphine, la mère d’Estelle, paysanne au caractère bien trempé, passionnée de mécanique et de distillation, qui a le secret d’un élixir capable de doper aussi bien les êtres humains que les moteurs à explosions. Et ce ne sont pas Oscar, le valet de ferme narcoleptique, passionné de valse musette ni Ginette, la policière zélée mais pas très futée qui vont venir simplifier les choses.
Impossible de résumer vraiment cet inénarrable imbroglio dans lequel les gags et les coups de théâtre s’enchaînent sur un rythme exponentiel et qui tiendra les spectateurs en haleine jusqu’à un dénouement pour le moins surprenant. Vous avez là une comédie burlesque, endiablée et paradoxalement très simple à monter. Les comédiens s’en donneront à cœur joie pour le plus grand plaisir de tous les publics.
 


Ce texte est protégé par les droits d’auteur. En conséquence, avant son exploitation, vous devez obtenir l’autorisation auprès de la SACD qui gère les droits d’auteur. Vous devez savoir que la SACD peut faire interdire la représentation le soir même de la première, si l’autorisation de jouer n’a pas été obtenue. Le réseau national de ses représentants (et leurs homologues à l’étranger) veille au respect des droits des auteurs et vérifie que les autorisations ont été obtenues, même a posteriori. Lors de sa représentation la structure de représentation (théâtre, MJC, festival…) doit s’acquitter des droits d’auteur. Le non respect de ces règles entraine des sanctions (financières entre autres) pour la troupe et pour la structure de représentation.

Attention, Ceci n’est pas une recommandation, mais une obligation, y compris pour les troupes amateurs.

Vous pouvez obtenir aisément tous les imprimés nécessaires à vos déclarations auprès de votre délégation régionale de la SACD ou directement sur son site en cliquant soit sur le lien ci-dessus soit sur l’onglet du bandeau général.